Notre histoire

Posté par: JSL Jamais Sans Lui Dans: LE LAB' Sur: Commentaire: 0 Frapper: 76

Qui se cache derrière Jamais Sans Lui?

Jamais Sans Lui, est né de l’envie de créer une entreprise humaine sur tout les tableaux. L’envie de réaliser

un rêve qui est suffisamment grand pour ne pas le perdre de vue.

 

Voici comment tout a commencé…

 

Anaïs, se pris très tôt de passion pour la couture ou plutôt pour les boutons. Elle prenait plaisir à en

coudre partout, à en rajouter plus qu'il n’en fallait.

Curieuse et aventurière, elle découvre lors d’un séjour au Pérou, tout l’univers du textile.

Elle en revient émerveillée. Bien plus qu’un simple tissu, le textile apparaît comme une invitation à

se rencontrer, à se connaître en apprenant des uns des autres. Par ce biais, le sac véhicule l’envie de voyager,

de s’ouvrir, il est le compagnon indispensable du voyage.

Je ne voyage « Jamais Sans Lui… »

Dans son énergie débordante de créer une marque éthique et responsable, respectueuse du savoir-faire

des artisans et de l’environnement, elle entraine avec elle trois amis d’école. Des personnalités que tout

oppose et tout rassemble, car c’est aussi cela la force de Jamais Sans Lui : le plaisir de partager une

aventure humaine où la beauté de la vie se laisse admirer par nos différences. 

Anaïs et ses 3 garçons.

 

Anaïs (nous, on aime bien l’appeler nanou) : la styliste

Une boule d’énergie dans un petit corps.

Elle adooore créer des nouveaux modèles. On ne l’arrête plus ! Une imagination débordante et une volonté

de révolutionner le monde. Elle vous parlerait pendant des heures, alors soyez prévenu !

 

Sylvain : le créatif

Le créatif sérieux. Une combinaison étonnante qui allie brillement création et précision. Il ne lui faut pas

longtemps pour imaginer un nouveau design. Esprit vif, réfléchi, actionnez le bon bouton et vous serez

surpris du résultat !

 

 

David (ou Dada) : le financier

Grand, discret mais drôlement attachant. Lorsqu’il n’est pas d’accord, il n’a pas besoin de dire grand chose

pour le faire savoir. Il ne haussera jamais la voix et ne le dira qu’une fois. Nous, on l’appelle notre petit Dada !

 

 

Stéphan (l’éléphant) : l’artiste

Il touche à tout, c’est un peu la caverne d’Alibaba dans sa tête si bien qu’on s’y perd un peu.

Il aime les chiffres, les lettres, la musique, le théâtre. Il est parfois lent, parfois rapide, parfois drôle,

parfois sérieux. Il faut s’attendre à tout avec lui !

Commentaires

Laissez votre commentaire

Top